n° 248 - Entrez à l'Académie de Marseille...
Previous Page  10 / 129 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 10 / 129 Next Page
Page Background

Cette exposition présente pour la première fois un choix

d’œuvres et de documents rares parmi ceux réunis

depuis sa création en 1726 par les membres de l’Acadé-

mie de Marseille. A ces quelque 160 pièces s’ajoutent

des ouvrages patrimoniaux de l’Alcazar, des œuvres

sélectionnées dans les musées et différentes institutions

de Marseille liées aux académiciens, ainsi que quelques

prêts privés.

Jean-Claude Gaudin, Sénateur-Maire de Marseille,

notre confrère, et son adjointe à la Culture, Anne-Marie

d’Estienne d’Orves ont droit à toute notre gratitude pour

leur soutien et celui des différents services municipaux,

de la communication et de la presse aux services tech-

niques des musées.

L’Académie de Marseille et l’Alcazar remercient tout

spécialement Christine Poullain, directrice des Musées

de Marseille ainsi que les conservateurs du Musée des

Beaux-Arts, Luc Georget, du Musée des arts décoratifs,

de la faïence et de la mode, Christine Germain-Donnat

et du Musée d’Histoire, Laurent Védrine et Laurence

Rossellini, qui a associé avec enthousiasme à notre aven-

ture le Préau des Accoules, ancien siège de l’Académie

aujourd’hui dédié aux enfants.

Notre gratitude s’adresse également à l’Atelier du Patri-

moine dirigé par Daniel Drocourt, à l’Université d’Aix-

Marseille et son président Yvon Berland, à Bruno Vila,

responsable des collections patrimoniales et à Nicolas

Claire pour leur générosité. Grâce à Michèle Fructus, Alix

de Bazelaire et Dominique Guérin-Fabre, il nous est per-

mis de montrer que les académiciens ont aussi plongé

et volé avec audace, et nous n’oublions pas ceux de nos

prêteurs qui ont souhaité garder l’anonymat.

A l’Alcazar, sans lequel l’exposition n’aurait tout simple-

ment pas pu avoir lieu, l’Académie a trouvé un soutien

sans faille auprès de son directeur, Christian Laget, com-

missaire associé à notre exposition, assisté de Laurence

Vincent, responsable de la programmation culturelle des

bibliothèques. Thierry Conti, responsable du Départe-

ment des fonds patrimoniaux, Danièle Béguier du Dépar-

tement Jeunesse, Carine Barbotte pour la muséographie,

Emmanuelle Debrenne pour le graphisme, Béatrice

Bounous pour les tables tactiles, Denis Laffont pour les

videos, les «fauteuils parlants» et la vitrine musicale,

Nicole Brochier chargée de la partie administrative, Sté-

phane Rouch pour la mise en ligne, Joseph Iskandar et

Ali Mhoumadi pour la technique ont apporté avec Paul

Toscano leurs compétences à notre projet.

Cette exposition, fruit du travail collectif des académi-

ciens, a mobilisé en premier lieu nos confrères l’archi-

tecte André Stern et le photographe Gérard Detaille qui

se sont chargés l’un de la scénographie et l’autre de

l’iconographie de l’exposition. Un grand nombre d’entre

nous en a conçu les textes et chacun a écrit l’histoire de

son «fauteuil» et celle de ses prédécesseurs.

Les académiciens ont mis à profit leur spécialité, comme

le commandant Christian Cottet auteur des maquettes

de sous-marins, ou innové hors de leur domaine, par

exemple en imaginant, à la demande de Christian Laget,

des «quizz» surprenants proposés aux lecteurs de

la bibliothèque.

Nous remercions également Patrice Vanelle, conseiller

municipal délégué à la revue

Marseille

, grâce à qui ce

numéro d’été est devenu notre catalogue, complétant

ainsi le numéro spécial de 2002, aujourd’hui épuisé. Son

directeur et responsable de la rédaction, Pierre Echinard,

assisté d’Emmanuel Laugier et Jean-François Cauquil, en

a coordonné l’édition. Il en a supervisé textes et notices

avec Régis Bertrand.

Enfin, une association des Amis de l’Académie s’est

constituée à cette occasion, présidée par Henri Dumon,

pour soutenir uneffort que limitent nosmodestesmoyens.

Depuis 1726, 570 académiciens se sont succédé dans

les classes des Lettres, des Sciences et des Arts. Une

centaine de rues de Marseille porte le nom de quelques-

uns d’entre eux et l’association ESSoR a réalisé un

parcours urbain sur leurs traces. Dans cette ville si peu

académique, souhaitons que cette rencontre avec son

Académie permette la découverte d’aspects inattendus

de son histoire et de son rayonnement.

I

09

I

UN PATRIMOINE

QUI S’EXPOSE

PAR

DANIÈLE GIRAUDY

,

ÉLISABETH MOGNETTI

ET

MICHEL DELAAGE

de l’Académie de Marseille

Commissaires de l’exposition

ENTREZ À L’ACADÉMIE…

Marseille

AVERTISSEMENT

Dans les textes et notices, les noms des académiciens résidants sont suivis de leur numéro de fauteuil

placé en exposant précédé d’un F. Ceux des membres associés de MA, ceux des membres correspondants de MC. Une

astérisque (*) signale dans les textes les noms des académiciens qui sont accompagnés d’une notice particulière.