Previous Page  12 / 129 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 12 / 129 Next Page
Page Background

LE THÈME

Dans le cadre des commémorations du centenaire

du début de la Grande Guerre, les Archives de Mar-

seille, soucieuses de participer à ce grand «rendez-

vous mémoriel», présentent donc une exposition

sur «Marseille ville de l’arrière», exposition ayant

été labellisée par la Mission du Centenaire.

L’ambition de l’exposition est de faire ressortir

la spécificité d’une ville de l’arrière, certes, mais

d’un arrière atypique. Si Marseille n’est pas sur le

front et ne vit pas directement les atrocités des

combats et de la guerre, elle en subit cependant

les conséquences, y compris les difficultés d’ap-

provisionnement. Marseille vit concrètement les

préparatifs et les répercussions de la guerre : des

troupes de tous les pays belligérants débarquent

dans son port, stationnent en ville et traversent ses

artères, des soldats blessés de tous les continents

viennent s’y faire soigner ou même y mourir, des

prisonniers travaillent dans ses chantiers. Les Mar-

seillais comme les autres paient un lourd tribut (plus

de 10 000 morts) mais savent également montrer

leur sens de la solidarité, pour leurs soldats, mais

aussi pour les réfugiés français ou étrangers qui

affluent dans la cité et pour la ville martyre d’Arras

dont Marseille devient marraine.

Pour Marseille, ville florissante grâce à un port dont

le trafic est à son apogée au début de la guerre,

«rien ne sera plus comme avant».

LES SOURCES

Les collections des Archives de

Marseille sont riches de docu-

ments inédits sur ces questions,

manuscrits, imprimés, photo-

graphies. Elles conservent, par

ailleurs, plusieurs écrits et corres-

pondances importants de Marseil-

lais au front. Nous n’en citerons

que deux exemples. L’un d’entre

eux, Henry Bergasse (120 II), issu

d’une grande famille bourgeoise,

et qui deviendra plus tard ministre,

ulcéré par la vision édulcorée de

la guerre que véhicule la presse,

I

11

I

MARSEILLE ET LA GRANDE GUERRE

«LA GRANDE GUERRE

SUR TOUS LES FRONTS :

MARSEILLAIS,

FAIS TON DEVOIR !»

PAR

ISABELLEAILLAUD

Chargée d’action culturelle

aux Archives de Marseille

Conformément à leur mission de valorisation, corollaire naturel de celle de

conservation, les Archives municipales de Marseille conçoivent et proposent

régulièrement des projets liant étroitement expositions, publications, projets

pédagogiques, animations (visites commentées, conférences, projections,

représentations théâtrales, …) et produits dérivés. L’objectif est de rendre

accessible et compréhensible, de manière attractive pour le grand public, les

documents conservés dans leurs propres fonds.

CHARLES BERGASSE,

PORTRAIT D’ISIDORE GOIN

.

© ARCHIVES MUNICIPALES

DE MARSEILLE - 120 II 93

ARCHIVES MUNICIPALES

DE MARSEILLE