n°244 - Ils ont peint à Marseille
Previous Page  129 / 129
Information
Show Menu
Previous Page 129 / 129
Page Background

Je m’abonne

à compter

du numéro

4 numéros

26 euros

1 numéro

8 euros

Vous pouvez aussi souscrire

votre abonnement en ligne

sur

Marseille.fr/siteculture

(onglet le kiosque)

Nom :

Prénom :

Adresse :

Code Postal :

Ville :

Ce bulletin, à l’usage des seuls

nouveaux abonnés, est à retourner

accompagné de votre réglement

par chèque (libellé “Trésor public”) à :

Revue Marseille

Direction de la Communication

et des Relations Publiques

Immeuble Communica

2, place François Mireur

13233 Marseille cedex 20

revuemarseille@mairie-marseille.fr

BULLETIN D’ABONNEMENT

SUIVEZ LE GUIDE…

Au cœur du Panier, l’hospice de

la Charité, créé au XVII

e

siècle,

était destiné à l’enfermement des

pauvres et des mendiants et à les

préparer par diverses formations

professionnelles au retour à la vie

civile. Successivement hospice,

hôpital, prison, caserne et «squat»

lépreux, la Vieille Charité fut sauvée

in extremis de la destruction en

1951. Rénovée puis érigée en pôle

muséal et culturel, cette œuvre

majeure de Pierre Puget, avec

sa chapelle à la coupole ovoïde

et ses grands bâtiments aux

multiples arcades qui l’entourent

comme un écrin, est considérée

aujourd’hui comme l’un des

plus beaux joyaux du patrimoine

architectural marseillais. Daniel

Drocourt, directeur de l’Atelier du

Patrimoine, de la Ville de Marseille,

et le photographe Camille Moirenc

en font, pour les Editions Ouest-

France, une brillante présentation en

une plaquette d’une cinquantaine

de pages, qui pourrait bien être la

première d’une série consacrée aux

plus beaux fleurons du patrimoine

marseillais.

P.É.

LA VIEILLE CHARITÉ

par Daniel Drocourt et Camille Moirenc,

Editions Ouest-France, 2014, 48 p.,

6,50 €.

MARSEILLE AUX

CENT VISAGES

Les Editions Equinoxe «Impressions

du Sud» proposent un album

photos de Patrick Guzik illustrant

les multiples visages de Marseille,

«ville d’exceptions». En introduction,

Patrick Boulanger, de l’Académie

de Marseille, explique l’histoire et

sonde l’âme de la cité phocéenne,

dévoilant ses ambitions et campant

un décor aux multiples visages

qui sera détaillé dans un demi-

format à l’italienne par les quelque

140 vues du photographe. Diversité

des architectures et variété des

ambiances et des couleurs d’une

ville tantôt village, tantôt grande

métropole, prise entre mer et

collines… Vastes panoramas

des calanques et ruelles intimes

des vieux quartiers, monuments

patrimoniaux conventionnels, mais

aussi visions insolites, ou encore

gestes futuristes de son «water

front», Marseille la Méditerranéenne

«se vit et se voit», déroulant ses

charmes et, pour finir, mobilisant

les foules lors des récents

rassemblements populaires de la

capitale européenne de la Culture.

P.É.

MARSEILLE, UNE VILLE

D’EXCEPTIONS

par Patrick Guzik et Patrick Boulanger,

Editions Equinoxe, 2013, 152 p., 28 €.

I

128

I