n°243 - Le Musée d'Histoire
Previous Page  10 / 129 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 10 / 129 Next Page
Page Background

I

09

I

LES MARSEILLAIS REDÉCOUVRENT LES RICHESSES DU MUSÉE D’HISTOIRE.

© ANTHONY CARAYOL - VILLE DE MARSEILLE

POUR UN PATRIMOINE VIVANT :

LES ENJEUX DE LA MÉDIATION

L’un des principaux objectifs du musée d’Histoire

de Marseille est de partager l’histoire de Marseille

avec le plus grand nombre. Comment tenir compte

de la diversité des publics marseillais dans une ville

très étendue avec des habitants d’origines diverses

et inégaux en terme d’accès à la culture ? Ainsi,

«Les Escales de l’Histoire», le parcours destiné au

jeune public, permet d’expérimenter l’histoire dans

chaque séquence. Par exemple, chaque enfant peut

assembler, par tenon et mortaise, des planches pour

construire un navire inspiré de celui de la Bourse.

Cette expérimentation permet, en s’amusant, de

mieux comprendre l’évolution de la construction na-

vale antique, des navires grecs cousus aux navires

romains assemblés par tenon et mortaise. Cette

innovation technique participe à la construction de

navires de plus en plus grands et donc le dévelop-

pement des échanges et du commerce. Un dispo-

sitif multimédia accompagne le visiteur, tant dans le

musée que sur le site archéologique de la Bourse,

mais aussi à travers la ville, le long de l’ancienne

voie grecque. Celui-ci propose de découvrir un pa-

trimoine qui n’est pas forcément visible comme la

grotte Cosquer ou des collections trop fragiles pour

être présentées. Il offre également la possibilité de

mettre en contexte les découvertes archéologiques

avec des montages en 3D. Enfin, une application

Smartphone «casse les murs» du musée en faisant

entrer la ville (antique, médiévale, moderne, contem-

poraine) dans le musée et permet de «sortir les col-

lections avec soi».

Des maquettes tactiles du site archéologique de la

Bourse (du VI

e

siècle av. J.-C. au XVIII

e

siècle), de

l’église funéraire de Malaval (VI

e

siècle de notre ère),

de l’arsenal des galères (XVII

e

siècle) et des Docks

de la Joliette permettent à un public non voyant de

découvrir l’organisation de ces ensembles patrimo-

niaux. Un système d’écoute mobile propose des

commentaires sur les séquences du musée en dif-

férentes langues, une visite pour les enfants ou pour

des personnes ne disposant que de peu de temps

pour partir à la découverte des treize séquences.

Des parcours urbains et des ateliers sont proposés

dans et au départ du musée d’Histoire de Marseille,

afin de comprendre un patrimoine riche et hétéro-

gène, fruit de nombreux remplois, destructions, sau-

vegardes et reconstructions.

LES CHIFFRES-CLÉS DU MUSÉE

D’HISTOIRE DE MARSEILLE

• 15 500 m

2

dont 6 500 m

2

couverts

• 50 000 œuvres et objets

• 23 000 documents graphiques

• 4 000 pièces présentées

• 26 siècles d’histoire

• 150 productions multimédia

• 80 cartes