n°225 - Marseille médiévale
Previous Page  5 / 129 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 5 / 129 Next Page
Page Background

Initiée cette année à l’occasion

des six cents ans de la naissan-

ce du roi René (Angers,

1409), suzerain de la Proven-

ce et de Marseille, une exposi-

tion sur Marseille au Moyen

Âge sera présentée d’ici un an

aux Archives municipales de

la mi-mai à la fin octobre

2010. Elle permettra de faire

connaître à un large public la

richesse de documents presti-

gieux et uniques : chartes sur

parchemin, sceaux des

comtes de Provence, des

rois de Jérusalem, des

papes, registres enlu-

minés. Des objets d’épo-

que, des oeuvres d’art,

agrémenteront le par-

cours. A cette occasion,

des documents inédits seront

présentés. D’autres, autrefois

connus mais invisibles depuis

des dizaines d’années car sou-

vent très abîmés par les siècles

et parfois de mauvaises condi-

tions de consultation, ont été

restaurés avec minutie et

pourront de nouveau être ad-

mirés. Seront évoqués non

seulement les grandes heures

de la vie de la cité, la constitu-

tion de la commune, qui ob-

tient de haute lutte une vérita-

ble reconnaissance au XIII

e

siècle, le rayonnement de

Marseille sur l’ensemble du

pourtour méditerranéen jus-

que dans les Etats latins

d’Orient, mais aussi le quoti-

dien des Marseillais d’alors,

leur mode de vie, leurs dis-

tractions, leurs rêves. Pour la

conception, les Archives col-

laboreront avec la MMSH

(maison méditerranéenne des

sciences de l’homme) et

l’INRAP (institut national de

recherche en archéologie

préventive). Outre les docu-

ments et objets conservés

dans les collections marseil-

laises (les partenariats avec le

musée d’histoire, la bibliothè-

que municipale et les Archi-

ves départementales prennent

ici tout leur sens), des institu-

tions prestigieuses nationales

et internationales ont donné

leur accord pour des prêts ex-

ceptionnels : Archives natio-

nales, Bibliothèque Nationale

de France, Bibliothèque vati-

cane, Archives d’Etat de Turin,

Biblioteca Marucelliana à Flo-

rence et Biblioteca Estense

universitaria à Modène). Un

programme d’animations

d’envergure est envisagé : re-

présentations musicales en

liaison avec le conservatoire et

la cité de la musique, théâtre,

conférences, promenades thé-

matiques en ville (en partena-

riat avec l’office de tourisme)

rythmeront cet événement,

qui s’inscrira pleinement dans

l’ambition de capitale 2013 de

la culture. Pour cette manifes-

tation, une extraordinaire ma-

quette en trois dimen-

sions de Marseille vers

1350, époque de sa plus

grande extension mé-

diévale, aboutissement de

deux années de travaux, a

été spécialement conçue.

Elle permettra à tout un

chacun d’appréhender la cité

dans son espace. Ce travail

d’envergure, cet ouvrage ex-

ceptionnel, n’aurait pu abou-

tir sans le réalisateur bien sûr,

ChristianDubois, maquettiste

de l’atelier Acte II, mais non

plus sans l’apport scientifique

majeur et le suivi attentif et

scrupuleux de Thierry Pé-

cout, professeur d’histoire

médiévale à la Maison Médi-

terranéenne des Sciences

de l’Homme, et de Marc Boui-

ron, directeur du pôle patri-

moine historique de la ville de

Nice.

MARSEILLE MÉDIÉVALE

UNE EXPOSITION

par Sylvie CLAIR

Conservateur en chef du patrimoine

Directeur des Archives de Marseille

Pour Marseille,

le Moyen Âge

se termine avec

le rattachement

au royaume

de France à la mort

en 1481 du successeur

du roi René,

Charles III, qui ne

lui survit qu’un an.

4

SE PRÉPARE

Une exposition sur Marseille

au Moyen Âge sera présentée

d’ici un an aux Archives

municipales de la mi-mai

à la fin octobre 2010.