Previous Page  6 / 129 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 6 / 129 Next Page
Page Background

En bas, le Château d’If,

à droite l’Hôpital Caroline,

au-dessus le Fort Ratonneau,

le port de plaisance et au fond,

à droite de la digue, le «village»

Le Conseil municipal du 3

juillet 1971 demande à l’Etat

la concession de l’aména-

gement et de l’exploitation du

port. Par délibération du 18

octobre 1972, les îles du

Frioul, ainsi que l’île d’If sont

rattachées au 1

er

arrondisse-

ment de Marseille.

En avril 1974, les travaux

d’aménagement des îles du

Frioul en un centre perma-

nent de loisirs, peuvent offi-

ciellement commencer. Le

projet de Port-Frioul est pré-

senté au maire, Gaston Def-

ferre. Une première tranche

de travaux de 100 logements

sur une superficie de 10 000

mètres carrés est prévue et

doit être achevée à la fin de

1975. Une deuxième tranche

de 200 logements devra alors

être commencée, l’ensemble

ne devant pas dépasser 15

hectares au nord du port. Le

port de 23 hectares est amé-

nagé en port de plaisance et

devait permettre d’abriter

1 500 bateaux avec tous les

services afférents.

Il était naturellement prévu,

pour une population perma-

nente estimée à 7 000 âmes,

tous les équipements admi-

nistratifs et socio-culturels

nécessaires à son fonctionne-

ment : mairie-annexe, bureau

des PTT, poste de défense

contre l’incendie, crèche, éco-

le primaire, maison de quar-

tier, bibliothèque, village de

5

LE FRIOUL

LE «QUARTIER»

Par Michel SCHEFER

Les îles du Frioul,

désertiques, inhabitées

constituaient un rempart

de défense devant

Marseille, mais aussi

un camp de base pour

ses agresseurs.

Puissamment fortifiées

au cours des siècles,

elles étaient interdites

au public jusqu’aux

années 1970.

Au lendemain de

la guerre, dès 1956,

la Marine nationale

s’emploie au

désarmement de ses

installations, déminage,

destruction

d’innombrables munitions

et évacuation des

ferrailles. L’interdiction

d’accès aux îles demeure,

par souci de protection

du site. En 1970

la municipalité rachète

la zone portuaire, alors

sécurisée, à la Marine

Nationale.

DU FRIOUL

©ATELIER9

Maquette

du village

de Port Frioul

1974

©VILLEDEMARSEILLE