Previous Page  13 / 129 Next Page
Information
Show Menu
Previous Page 13 / 129 Next Page
Page Background

Panneau d’informations,

Corniche Kennedy

déchets sont peu nombreux, et le sable est propre

et bien oxygéné sur une épaisseur de deux cen-

timètres environ. Et, oh surprise ! de nombreux

bancs de poissons occupent l’espace au voisinage

du débouché du collecteur : bogues, saupes, mu-

lets, bien adaptés à ce type de milieu, mais aussi

des sars, et quelques loups qui chassent dans les

parages. De quoi faire le bonheur d’un vieux pê-

cheur habitué des lieux qui

trempe son fil ici depuis de

nombreuses années. Il arrive

par un sentier très escarpé au

milieu de la rocaille, pour se

livrer à son passe-temps fa-

vori. Certes la qualité des

eaux s’est bien améliorée, mais il persiste tout de

même certaines pollutions qui ne peuvent être

abattues, sinon éliminées, que par un rejet en

profondeur, au-delà de la thermocline, vers 100-

120 m où, à l’interface entre l’eau et le sédiment,

existe une vie bactérienne marine qui se chargera

de dégrader de nombreux polluants chimiques.

Par ailleurs, les bactéries pathogènes provenant

de la physiologie des humains et des animaux

(staphylocoques, streptocoques, salmonelles…)

seront éliminées beaucoup plus rapidement en

profondeur, car le milieu marin n’est pas un mi-

lieu de culture pour ces germes. Ces mesures per-

mettront de réhabiliter beaucoup plus vite cette

frange littorale très étroite

en Provence rocheuse où se

manifeste en temps normal

le maximum de vie, mais

également toutes les nui-

sances de notre civilisation.

Le projet de rejet en pro-

fondeur est d’ailleurs à l’étude par la Ville de Mar-

seille. Il donnera une image plus en rapport avec

la grandeur du paysage appelé à devenir un Parc

National. Des opérations de nettoyage des fonds

littoraux sont réalisées chaque année à la belle

saison par les associations de protection de la na-

ture qui mobilisent plaisanciers et plongeurs.

Quant à l’Office de la Mer et du bassin de vie de

Marseille, qui regroupe toutes ces associations,

il organise durant la saison estivale une opération

de sensibilisation des baigneurs à la propreté des

plages : «Ma plage, moi, je la respecte»

La valorisation

Pour le développement de nombreuses activités

liées à la mer, telles que la pêche, l’aquaculture,

le nautisme, la plongée sous-marine, des mesures

sont prises pour une bonne gestion et la garantie

12

Ponte de calmars

dans des

récifs artificiels

© SANDRINERUITTON -GISPOSIDONIE

Des opérations de nettoyage

des fonds littoraux sont

réalisées chaque année par

les associations de protection

de la nature.

Banc de girelles

autour d'un récif chicane

© SANDRINERUITTON -GISPOSIDONIE

© SCHEFER