n°223 - La mer
Previous Page  129 / 129
Information
Show Menu
Previous Page 129 / 129
Page Background

BULLETIN D’ABONNEMENT

4 numéros

26 euros

Je m’abonne

à compter

du numéro

Nom :

Prénom :

Adresse :

Code Postal :

Ville :

Ce bulletin, à l’usage des seuls

nouveaux abonnés, est à retourner

accompagné de votre réglement

par chèque (libellé “Trésor public”) à :

Revue Marseille

Direction Générale

de la Communication

et des Relations Extérieures

Palais du Pharo

13007 Marseille

revuemarseille@mairie-marseille.fr

1 numéro

8 euros

128

Au lendemain de la deuxième guer-

re mondiale, la «Reconstruction»

prend en charge des enjeux urba-

nistiques majeurs débattus depuis

l’entre-deux-guerres. Ils vont être

revus et réinterprétés en fonction

de la «tabula rasa» opérée par les

destructions massives du quartier

du Vieux-Port, des infrastructures

portuaires et de la ville bombardée

en de nombreux points. Pour l’Etat,

comme pour les trois maires qui

vont se succéder (Cristofol, Carlini

et Defferre), il s’agit de remettre la

ville en état de fonctionner, de faire

face aux indispensables besoins de

logements, tout en procédant à la

reconstruction et à la restructura-

tion du cœur de ville (Vieux-Port

et terrains de la Bourse) ; c’est aussi

l’occasion de faire œuvre de moder-

nité en faisant place à la «maison de

demain» : l’unité d’habitation de Le

Corbusier. Faisant suite à l’expo-

sition organisée en 2007 aux Archi-

ves Départementales des Bouches-

du-Rhône : «Architectures de la Re-

construction – Le quartier du

vieux-Port 1940-1960», dont il fut

le commissaire, Jean-Lucien Bo-

nillo fait un point détaillé et définitif

sur l’entreprise majeure des années

50 qui consista à remodeler l’une

des rives et l’arrière-plan du Vieux-

Port, «cœur et âme de Marseille»,

porteurs de l’image et de l’ima-

ginaire de la cité. Analysés par un

spécialiste, les débats sur les partis

pris urbanistiques et architecturaux

en sont passionnants. L’ouvrage

bénéficie d’une remarquable mise

en page et en images.

P. E.

La Reconstruction à Marseille

par Jean-Lucien Bonillo

Editions Imbernon, 2008,

191 pages, 49 euros.

AU CŒUR DE LA VILLE

Les éditions Crès proposent un ex-

ceptionnel double «livre-Musée»

sur Cézanne (l’un consacré au tex-

te, l’autre aux reproductions

couleur qui s’y relient étroitement

grâce à des vignettes noir et blanc

de repérage accompagnant le tex-

te). Il nous permet de suivre pas à

pas l’évolution de l’artiste à travers

près de 400 de ses œuvres, soit en

gros la moitié de toute sa produc-

tion connue. Le découpage chrono-

logique répond beaucoup plus à

une étude critique de son art, aux

démarches techniques et esthéti-

ques du peintre qu’à la biographie

de son quotidien. Il s’agit d’art, de

travail, de réflexion, de quête, de

doutes dans la recherche de la cons-

truction, de l’équilibre, de la touche

de couleur permettant d’aboutir au

mariage subtil du figuratif et de

l’abstrait, de la forme et du coloris,

d’une exigence de sincérité qui fait

de Cézanne un artiste singulier et

lui donne une place capitale dans

l’évolution de la peinture occidenta-

le. Par étapes successives, l’auteur,

Pavel Machotka, balaye à chaque

fois, exemples à l’appui, les quatre

genres majeurs dans lesquels s’est

engagé le maître aixois : scènes

«narratives», paysages, portraits et

natures mortes, pour aboutir, au

terme d’une étude approfondie, au

constat de la complexité d’une

œuvre prise dans les tensions et les

contradictions de la création.

P. E.

Cézanne,

la sensation à l’œuvre

par Pavel Machotka

Editions Crès, 2008, un coffret de deux

ouvrages 30x21,5 cm.

L’ŒIL ET L’ESPRIT…